Gaza au coeur de la tragédie.(image choc)

ATTENTION: je signale l'atrocité de ces images à toute ame sensible.

En aucun cas, il ne faut confondre l’agresseur et l’agressé et continuer à accorder un traitement de faveur, au belligérant qui ne respecte pas les décisions onusiennes. Pouvait-on ignorer que la population de Palestine est prise en otage par les autorités coloniales, puisque Israël continue à occuper la Cisjordanie et à contrôler l’enclave de gaza. Elle vit sa tragédie quotidienne, sous la menace d’un système de domination, qui dénie ses droits, l’asservit et l’exploite. LE 27 décembre 2008 au matin, l’armée israélienne lance une offensive de grande ampleur dans la bande de Gaza. Elle va durer vingt-deux jours, provoquant plus de 1 500 morts .

 palestine_mw.gif (5674 bytes)

IL Faut se rendre à l’évidence : c’est la résistance et elle seule qui peut mener le gouvernement israélien à des négociations véritables. La guerre du Liban de 2006 a montré que l’armée israélienne n’avait pas de réponse à la stratégie du Hezbollah. Ce qui se passe à Gaza depuis trois ans montre qu’elle n’a pu, jusqu’à la dernière offensive, trouver de réponse à la stratégie du Hamas. L’écrasement de Gaza amènerait le gouvernement israélien non à intensifier la négociation mais, au contraire, à poursuivre la même politique. C’est bien la paix qui se joue à Gaza, mais pas dans le sens que le proclament de nombreux médias : la mise en échec de la stratégie israélienne d’occupation et d’expansion est la seule voie permettant une négociation dans le respect de l’égalité.     « "Ces sanctions indiscriminées affectent la totalité de la population de 1,5 million de personnes, alors que les femmes, les enfants et les personnes âgées sont les premières victimes »  . L'enquête de l'ONU sur des crimes de guerre à Gaza se heurte à des obstacles.

Peuples du monde, le sionisme criminel vous trompera et vous trahira, comme il l'a fait avec les Arabes en Palestine . Réveillez-vous !!!

Ces crimes sont le résultat de la connivence de ceux qui déshonorent la France, à commencer par le Chef de l’Etat Nicolas Sarkosy et de son ministre va-t-en-guerre des Affaires étrangères, Bernard Kouchner. Leur politique machiavélique à l’égard du peuple palestinien, désarmé, est un permis de tuer pour leurs amis sionistes qui viennent de signer avec le sang palestinien, leurs énièmes massacre sur une terre qui n’est pas la leur et dans une région qui ne les acceptera jamais !
Israël est ainsi au Moyen-Orient ce que l’Afrique du Sud de l’apartheid fut à l’Afrique australe : une colonie imposant aux populations autochtones une domination à caractère raciste, et dont l’existence serait impossible sans l’aide matérielle des puissances impérialistes « en échange de services rendus », en l’occurrence aux États-Unis et aux États de l’Union Européenne. °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°         °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°********************************************************************************************

Quand le gouvernement israelien juge que la vie d’un soldat israelien est plus importante que celle de centaines d’enfants et de civils palestiniens, alors l’État que représente ce gouvernement est un État raciste ; quand des forces armées, dans les territoires qu’elles occupent illégitimement, interdisent aux civils de se déplacer, d’aller chercher de l’eau aux puits et aux sources, de labourer leurs champs, de rendre visite à leur famille, de se rendre à l’école ou à leur travail, de circuler d’un village à l’autre, d’amener un enfant malade chez le médecin... alors l’État que représente ce gouvernement est un État raciste et colonialiste. Quand ce gouvernement sioniste construit le mur de la honte pour la ghettoïsation du peuple palestinien, rase maisons et oliveraies, chasse, expulse, emprisonne, torture, affame... alors ce gouvernement et son armée sont ceux d’un État raciste et colonialiste. ***************************************************************

Tzipi Livni, la ministre des affaires étrangères de l’entité coloniale sioniste, présente clairement sa vision « future » de l’État juif : un État purement juif, sans Palestiniens, ce qui signifie en termes concrets et bruts : expulser les Palestiniens de leurs terres et de leurs propriétés, vers la Cisjordanie et la bande de Gaza, ou ailleurs. Ce n’est pas la première fois que Livni fait de telles prophéties et ce n’est pas la première responsable politique sioniste à le faire. Golda Meir, par le passé, avait fait de même. Ce qui est nouveau, c’est que ces annonces se répètent régulièrement. En les martelant à l’envi, elles veulent paraître normales et logiques (État juif et démocratique = expulsion des Palestiniens = nettoyage ethnique) et passer le message à tous ceux qui n’ont pas encore compris le rêve sioniste. Les dirigeants sionistes ne parlent pas de « nettoyage ethniterrain.*********************************************************************************** que » mais le pratiquent sur le

Holocauste Palestinien 2009 : 1412 morts et 5450 blessés
************************************************************************
********************************************************************************************
L'armée de l'occupation israélienne a utilisé des armes interdites au niveau international, en lançant 10 sortes de matières à forte explosion, soit 3 millions de tonnes d'explosives et 2 kilogrammes de matières explosives pour chaque personne, a expliqué le ministre palestinien de la santé Dr. Bassem Naïm.

 

Une plainte pour crimes de guerre et contre l'humanité a été déposée devant la Cour, contre l'entité sioniste le 22 janvier 2009 par une coalition de 450 associations et 40 avocats de par le monde.

 
L’holocauste pratiqué par "israël" dans la bande de Gaza est le plus sanguinaire et le plus sombre de toute l’histoire contemporaine. Les occupants israéliens ont pratiqué leurs crimes dans la lumière de jour, devant le monde entier.
********************************************************************************************************************************

Le Massacre de Gaza grâce à la complicité de l’Occident et des dirigeants du Monde Arabe

Le Sionisme une malédiction pour l’Humanité !!!

Depuis l’avènement du sionisme le monde ne connaît ni paix ni quiétude. Cette idéologie fasciste et raciste est un vrai fléau qu’il faut combattre par tous les moyens et dénoncer à chaque instant. Les juifs sont pris eux-mêmes dans le piège de l’idéologie sioniste qui les conduits tout droit à leur perte. Il faut saluer les juifs qui de part le Monde et même en israël, pour certain, dénoncent cette sauvagerie que les palestiniens sont entrain de subir. Avec cela il faut tendre la main et avancer ensemble.

La France symbole des droits de l’Homme ! Oui mais sauf lorsqu’il s’agit de musulman et surtout lorsque les bourreaux sont des Sionistes. Souvenons nous de la récente offensive Russe contre la Géorgie, où le monde entier s’est mobilisé pour défendre la Géorgie au nom des droits de l’Homme, cette guerre n’a duré que 2 jours, pourquoi ce silence soudain maintenant alors que se déroule se carnage que tout le monde peut suivre à la minute près grâce au média non occidentaux bien sûr ? 
200915123652429580_9.jpgQuelle âme sensible peut supporter ces exactions sur ces enfants meurtries? Les médias occidentaux censurent volontairement les images d’horreurs qui nous parviennent de Gaza par d’autres canaux. Leur complaisance et leur silence en dit long sur leur soit disant impartialité. Ils sont devenus des relais fidèles à la version et à la vision de la politique de communication de l’armée israélienne. ***************************Tristement célèbres par leur perfidie, leur fourberie et leur malice, les sionistes ont toujours falsifié les vérités de l’histoire................................................................................................

BILAN DU MASSACRE
1315  
tués
 413   enfants
 104   femmes
5320   blessés
 500   critiques

 

ruban noir pour la Palestineruban noir pour la Palestineruban noir pour la Palestineruban noir pour la Palestineruban noir pour la Palestine

angetugaza.jpg
famillegazapalestine.jpgbbgaza4.jpgangepalestine.jpg 

Le peuple dit “civilisé” contre les enfants et civils Palestiniens et Libanais.

Le discours de Moubarak hier, est d’une indécence incroyable.

toutes personne qui ferme le bouche et laisse des crimes sur des enfant sera reponsable devant l'histoire …….

 

 

 

1233743211-barani9feu 

 

PROCHE ORIENT : LES 11 REGLES DU JOURNALISME (Bernard Langlois)
 
Voici ces règles que tout le monde doit avoir à l´esprit lorsqu´il regarde le
 Journal télévisé. Tout deviendra simple.
 
Règle numéro 1 : Au Proche Orient, ce sont toujours les arabes qui attaquent
 les premiers et c´est toujours Israël qui se défend. Cela s´appelle des
 représailles.
 


 Règle numéro 2 : Les Arabes, Palestiniens ou Libanais, n´ont pas le droit de
 tuer des civils de israéliens. Cela s´appelle du terrorisme. 


 Règle numéro 3 : Israël a le droit de tuer les civils arabes. Cela s´appelle de
 la légitime défense. 


 Règle numéro 4 : Quand Israël tue trop de civils, les puissances occidentales
 l´appellent à la retenue. Cela s´appelle la réaction de la communauté
 internationale. 


 Règle numéro 5 : Les Palestiniens et les Libanais n´ont pas le droit de
 capturer des militaires israéliens, même si leur nombre est très limité et ne
 dépasse pas trois soldats. 


 Règle numéro 6 : Les Israéliens ont le droit d´enlever autant de Palestiniens
 qu´ils le souhaitent (environ 10.000 prisonniers à ce jours dont près de 300
 enfants). Il n´y a aucune limite et ils n´ont besoin d´apporter aucune preuve
 de la culpabilité des personnes enlevées. Il suffit juste de dire le mot
 magique “terroristes”. 


 Règle numéro 7 : Quand vous dites “Hezbollah”, il faut toujours rajouter
 l´expression « soutenu par
la Syrie et l´Iran » pour faire planer le spectre. 


 Règle numéro 8 : Quand vous dites “Israël”, Il ne faut surtout pas rajouter
 après : « soutenu par les Etats-Unis,
la France et l´Europe », car on pourrait
 croire qu´il s´agit d´un conflit déséquilibré. 


 Règle numéro 9 : Ne jamais parler de “Territoires occupés “, ni de résolutions
 de l´ONU, ni de violations du droit international, ni des conventions de
 Genève. Cela risque de perturber le téléspectateur occidental. 

  

 Règle numéro 10 : Les Israéliens parlent mieux le français que les Arabes.
 C´est ce qui explique qu´on leur donne, ainsi qu´à leurs partisans, aussi
 souvent que possible la parole. Ainsi, ils peuvent nous expliquer les règles
 précédentes (de 1 à 9). Cela s´appelle la neutralité journalistique. 

 Règle numéro 11 : Si vous n´êtes pas d´accord avec ces règles ou si vous
 trouvez qu´elles favorisent une partie dans le conflit contre une autre, c´est
 que vous êtes un dangereux antisémite. 

1233743211-barani9feu

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


« un véritable crime contre l’humanité » à Gaza.

c’est le Haaretz qui nous le dévoile : le crime de guerre à Gaza était prémédité, préparé depuis 6 mois, alors que le gouvernement Israélien prétendait négocier une trêve avec le Hamas.

La condition essentielle de cette trêve était qu’Israël lève le blocus de Gaza : rappelons qu’affamer une population est un crime de guerre !.

 

Crime contre l’humanité à GAZA - Par Stéphane Hessel ! 

Stéphane Hessel est un diplomatHostingpics
e, ambassadeur, ancien résistant et déporté français, qui a notamment participé à la rédaction de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme de 1948.

Stéphane Hessel s’entretient avec Swiss Info, 5 janvier 2009 :

Stéphane Hessel : En réalité, le mot qui s’applique - qui devrait s’appliquer - est celui de crime de guerre et même de crime contre l’humanité. Mais il faut prononcer ce mot avec précaution, surtout lorsqu’on est à Genève, le lieu où siège un haut commissaire pour les Droits de l’Homme, qui peut avoir là-dessus une opinion importante.

Pour ma part, ayant été à Gaza, ayant vu les camps de réfugiés avec des milliers d’enfants, la façon dont ils sont bombardés m’apparaît comme un véritable crime contre l’humanité.

1233743211-barani9feu Les Les généraux Israéliens le savent, les dirigeants Israéliens le savent. C’est pourquoi ils intensifient la guerre d’extermination contre les Palestiniens. Les Israéliens n’envisagent pas d’occuper Gaza. Ils n’ont rien perdu là bas. Tout ce qu’ils veulent c’est terminer la Nakba. Ils larguent des bombes sur les Palestiniens dans le but de les anéantir. Ils veulent les Palestiniens hors de la région. Il est évident que ça ne marchera pas et que les Palestiniens resteront. Non seulement ils resteront, mais le jour de leur retour chez eux ne fait que se rapprocher vu qu’Israël a épuisé ses tactiques les plus meurtrières. Tout ce qui reste aux Israéliens c’est de s’accrocher à leurs oeillères et à leur déni de la réalité pour fuir leur le triste destin qui leur est déjà fixé. Tout au long de leur déchéance, les Israéliens entonneront les divers chants de victimisation dont ils sont coutumiers. tadamonhadeebphoto.jpg